AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Description des lieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Ula Terma
Fondateur

avatarMessages : 248
Date d'inscription : 11/06/2009
Age : 28
Localisation : Ici

Matricule
Race: Nolmien

Message
MessageSujet: Description des lieux   Mar 3 Aoû - 10:22

Elle n'est pas obligée d'inspecter cet endroit vu qu'il n'y a rien à visiter, mais la Mère souhaite traverser une partie de cette vaste étendue juste pour la rigolade. Une étendue de chair, roussie par les étoiles, dessinant plein de formes bizarres toutes plus rigolotes les unes que les autres. C'est dans l'une d'elles que la Mère se trouve actuellement. Le Vaisseau-Mère étant tourné de telle façon qu'il fait -40°C là où se la jeune fille se trouve. Il fait donc froid et sa peau frissonne par moments. Elle est en robe, comme d'habitude et a les jambes à l'air, sans chaussures sur ce sol froid et humide. Un pressentiment étrange fait dire à la Mère qu'elle ne traversera pas longtemps cette étendue à pied, car elle déteste avoir froid. Cependant, tout n'est pas perdu, car le sol tremble un peu.

C'est un bel Arkonet d'une taille supérieure à la moyenne, courant à sa vitesse de pointe, qui passe non loin de la crevasse dans laquelle Ren s'est fourrée. Bondissant hors de sa cachette, elle se précipite au sommet de l'engin et le chevauche. Le pilote, ne comprenant pas qu'elle voulait simplement voyager sans se fatiguer, sort du véhicule et peste avant de se rendre compte que c'était à supérieure hiérarchique qu'il parlait avec autant d'impolitesse. Il faut dire que l'un des problèmes de l'Arkonet est le manque cruel de visibilité autre part que devant soi. Il était donc impossible à son pilote de voir arriver la Mère par le flanc.

C'est donc après s'être tassé au maximum que l'Alien remonte à bord de son engin et recommence à marcher. L'avancée est relativement lente et la Mère s'ennuya rapidement, elle décida donc d'engager la conversation avec le pilote, en parlant relativement fort, pour que les capteurs auditifs entendent autre chose que les bruits de pas dans la chair. Cette petite conversation dura tout de même trente-cinq minutes. Pas beaucoup plus entré dans la Plaine en raison de son étendue, elle décide de sortir une boîte à portail pour l'utiliser. C'est au moment de l'activer qu'une roquette rate de peu le popotin de la fillette.

Il s'agissait d'un groupuscule de Planétaires venus tout simplement occire de l'Alien, comme le meneur du groupe l'a si gentiment hurlé. Dommage pour eux qu'ils aient raté leur cible, parce que c'était leur seule roquette, apparemment. Voilà ce qui se produit souvent sur cette plaine, une absence de surveillance quasi-constante, donnant lieu à des idioties de ce genre. La Mère descend du véhicule qui se met en position de combat et se dirige lentement vers le groupe de planétaires, soupire, puis active sa boîte à portail avant de l'activer et de partir pour aller sept-cent mètres plus loin.

Se grattant la tête, Ren prend une direction au hasard. Cela lui prendra huit heures entières pour sortir de là en marchant.
Voir le profil de l'utilisateurhttp://mothership.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
 

Description des lieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vaisseau-Mère :: Plaine Rousse-
Sauter vers: